Aller au contenu
Attention: Pour améliorer l’expérience des utilisateurs sur ce site nous utilisons des cookies.

Les comptables sont de plus en plus rares

Les comptables sont de plus en plus rares

Les entreprises en Belgique éprouvent toujours des difficultés à pourvoir certaines offres d’emploi. Et les comptables trônent en première place sur le podium des fonctions les plus difficiles à pourvoir.

C’est ce que révèlent les derniers chiffres d'Indeed, un important site d’offres d’emploi. L’entreprise a recensé les postes qui restaient vacants plus de 60 jours sur son site dans notre pays. Le métier qui remporte cette palme est celui de comptable: 33,6% de ces offres d’emploi restent en ligne plus de 60 jours.

Sur base des chiffres d’Indeed, voici le Top 10 des offres d’emploi les plus difficiles à pourvoir en Belgique – en fonction du pourcentage d’offres restant plus de 60 jours sur Indeed:

1.       Comptable (33,6%)
2.       Membre d’équipe d’opérateurs (32,0%)
3.       Infirmier (31,1%)
4.       Assistant d’un dirigeant d’entreprise (30,2%)
5.       Développeur (29,1%)
6.       Planificateur de projet (29,0%)
7.       Électricien (28,2%)
8.       Chef de chantier (28,2%)
9.       Responsable du développement commercial (28,0%)
10.   Conseiller commercial technique (27,7%)

Le manque de comptables spécialisés est devenu chronique ces dernières années et s’explique par l’automatisation et la numérisation croissantes. Une partie du travail des comptables et des experts-comptables va être remplacée à l’avenir par l’automatisation, mais la législation comptable et surtout fiscale est éminemment complexe. Aucun robot ne peut se charger de l’entièreté du processus comptable sans supervision humaine, ce qui explique l’importance du pilotage.

«En raison de cette informatisation, on constate un désintérêt pour les études en comptabilité», assure Sander Poos, directeur général d’Indeed Benelux. «Il devient de plus en plus problématique pour les entreprises de posséder des connaissances à jour dans ce monde puisque de moins en moins de jeunes suivent des études spécialisées.»


Les chiffres de l’étude proviennent des statistiques d’Indeed. L’entreprise a analysé le nombre d’offres d’emploi pour certains postes qui restaient plus de 60 jours sur son site. Seuls les postes avec plus de 500 offres d’emploi sur Indeed ont été pris en compte.