Aller au contenu
Attention: Pour améliorer l’expérience des utilisateurs sur ce site nous utilisons des cookies.

Cinq conseils pour être heureux au travail (ou le devenir)

Cinq conseils pour être heureux au travail (ou le devenir)

Notre travail pèse, en moyenne, pour un cinquième (18%) de notre bonheur. Une part considérable, qui est trois fois plus importante chez les indépendants que chez les fonctionnaires. Ainsi, chez les indépendants, la satisfaction au travail détermine 32% du niveau de satisfaction de vie en général, tandis que chez les fonctionnaires, elle n’en détermine que 9%. C’est ce qui ressort de nouveaux chiffres issus de l’Enquête nationale du Bonheur menée par l’UGent, avec le soutien de l’assureur-vie NN et en collaboration avec Securex.

Dans ces conditions, autant s'intéresser aux conditions qui améliorent notre bien-être au travail. Isabelle Hoebrechts, administratrice de 361° Creating Happy Employeesdonne quelques conseils.

1. Restez vous-même et soyez honnête avec vous-même

On atteint le bonheur au travail quand on peut travailler avec beaucoup de passion et être soi-même. Nous visons tous le bonheur, mais pour l’atteindre, il nous faut la possibilité d’être authentique et de pouvoir commettre des erreurs, sans avoir peur de perdre notre emploi.

2. Ne vous laissez pas entraîner par un monde qui évolue de plus en plus vite

Notre comportement et notre cerveau s’adaptent de plus en plus à un monde qui va toujours plus vite. En conséquence, nous avons intrinsèquement moins de patience. La technologie avec laquelle nous travaillons évolue à une vitesse que notre cerveau et notre organisme n’arrivent pas à suivre. C’est également pour cette raison que les burn-out sont si fréquents. Il est urgent que nous réfléchissions, en tant qu’être humain, à la façon dont nous devons faire face à cette évolution.

3. Prenez des pauses de qualité

Prenez suffisamment de pauses et transformez-les en moments de qualité. Une discussion avec des collègues à la machine à café, une promenade pour prendre l’air, faire du sport ou manger avec des collègues sur le temps de midi, sont autant de moments lors desquels vous pourrez vraiment vous déconnecter.

4. Laissez votre smartphone de côté lors de vos pauses

Aujourd’hui, pendant nos plages de détente, nous restons collés à notre smartphone pour consulter les réseaux sociaux ou les sites d’informations. Nous vivons avec une forte angoisse de rater ce qui se passe en ligne. Mais cela signifie aussi que notre cerveau ne se libère pas durant les pauses, puisque nous sommes à tout moment sollicités par 1001 stimuli.

5. Prenez en main votre bonheur au travail

Votre employeur a une certaine responsabilité, mais vous avez vous aussi pas mal de cartes en main. Soyez conscient que vous pouvez agir pour votre propre bonheur au travail. Osez communiquer ouvertement sur vos sentiments et vos attentes. Cela vous rendra d’autant plus fort.

Vous voulez en savoir plus? Rendez-vous sur www.belgesheureux.be.