Aller au contenu
Attention: Pour améliorer l’expérience des utilisateurs sur ce site nous utilisons des cookies.

Brexit: une étape difficile, voire très difficile

Brexit: une étape difficile, voire très difficile

Un tiers (32%) des entreprises en Royaume-Uni et en Europe estiment que leurs départements RH et pay-roll ne disposent pas, ou pas suffisamment, des compétences nécessaires pour s’adapter aux changements que le Brexit entraînera dans les mois à venir.

C'est ce que révèle une enquête de SD Worx auprès de 1.000 professionnels du secteur. Elle montre également que 63% des répondants pensent que le Brexit sera une étape difficile, et même 18 % qui pensent qu’elle sera très difficile.

Pour pallier ce manque de compétences, près de deux tiers (64%) des organisations recruteront des collaborateurs externes ou prévoiront des formations internes. Les 36% restants n’ont pas encore envisagé de solutions ou ne savent pas comment ils procéderont pour élargir leurs compétences.

Méconnaissance et ignorance

Les raisons de ces préoccupations sont évidentes. Le rapport met une réalité en exergue: l’ignorance de certaines entreprises par rapport aux conséquences du Brexit sur leurs collaborateurs. Le marché de l’emploi sera également touché: près de sept répondants sur dix (69%) pensent que le Brexit aura des conséquences sur leurs programmes d’embauche au Royaume-Uni et en Europe. Plus d’un tiers d’entre eux ne savent pas exactement de quelle manière le contrat de leurs travailleurs sera modifié après le Brexit (35%), et un tiers (32%) recruteront davantage de personnel en Europe.

«Ce sondage confirme la grande incertitude qui règne parmi les entreprises au Royaume-Uni et en Europe», souligne Jean-Luc Vannieuwenhuyse, conseiller juridique de SD Worx. «Nombreuses sont celles qui ignorent l’impact que le Brexit aura sur leurs services RH, et sur l'organisation dans son ensemble. De la délocalisation des bureaux et du personnel à l’externalisation des services, les entreprises vont devoir changer et s’adapter aux nouvelles législations qui prendront effet dans les prochains mois.»

Ce sondage indépendant a été réalisé en ligne et dans sept pays européens pour le compte de SD Worx, auprès de 1.000 professionnels des RH et du pay-roll. L’enquête a été menée en Allemagne, en Belgique, en France, en Irlande, au Luxembourg, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, de novembre 2018 à décembre 2018.